CanalWeb, la TV ultra-thématique

21/01/2000 – CanalWeb lève 70millions de francs pour installer une télévision communautaire riche de deux cents programmes ciblés.

Jacques Rosselin veut faire de CanalWeb une télévision communautaire «ultra-thématique» consommable à la demande. Ce qu’on appelle le «narrow cast» aux États-Unis. À la création de sa société en juillet 1998, le fondateur de Courrier international s’enflammait pour la «corporate TV». Sans y renoncer, il précise:«En B to B, nous préférons exploiter des télévisions de marques comme la Fnac ou des télévisions internes plutôt que d’assurer la prestation vidéo de manifestations ponctuelles.»La cible de CanalWeb sera donc celle des télénautes. Une soixantaine d’émissions (échec, jeux vidéo, high tech, musiques, etc.), qui devraient passer à 200 fin 2000, alimentent déjà la grille. La fréquentation (5000 visiteurs mensuels en moyenne par émission) est encore confidentielle, tout comme le chiffre d’affaires, inférieur à 5 millions de francs en 1999. Les annonceurs ne se bousculent pas. «Pas encore», nuance Jacques Rosselin qui prévoit la rentabilité pour 2004 avec un business plan fondé sur de la publicité ciblée, du commerce et une part de pay per view.

Levée de fonds de 70MF

Pour réussir son pari, il a étoffé ses équipes. Il a ainsi recruté Jean-Michel Blottière, ex-INA, comme directeur des programmes; Jean-Jacques Strauss, ex-Publicis (sponsoring TV), comme directeur commercial; et Henri-Paul Roy, ex-NRJ, comme directeur marketing. Enfin, CanalWeb devient une SA à conseil de surveillance présidée par Jean-Francis Bretelle, ex-directeur général du groupe YSL ; Jacques Rosselin en est le président du directoire. Après avoir levé 20MF en dix-huit mois auprès de Pierre Bergé, Galiléo, Cefid et Oléron Participations, CanalWeb compte, d’ici à trois mois, réunir 70MF auprès d’investisseurs européens. La start-up veut ouvrir rapidement des studios à Londres, Barcelone, Stockholm et Berlin, en partenariat avec des acteurs locaux.«Cette levée de fonds financera les projets des douze ou dix-huit mois prochains,précise Jean-Francis Bretelle, avec une échéance incontournable à la fin de l’année.»

Information traitée dans Stratégies Magazine n°1130
JEAN-MICHEL BLOTTIÈRE, D’IMAGINA À CANALWEB
C’est à l’INA que CanalWeb a débauché son directeur des programmes. Jean-Michel Blottière était le patron d’Imagina. Cet expert en presse spécialisée a créé en 1982 le premier journal de jeux vidéo, Tilt, puis Consoles+. Côté télévision, il a participé au lancement de Cyberculture et Cyberflash à Canal+ auprès d’Alain Le Diberder. Sa volonté est d’enrichir les contenus de CanalWeb sur la base d’un tryptique: émission + données associées + chat. Outre l’accueil des coproducteurs, une «pépinière de programmes» est ouverte à tous les talents.http://www.strategies.fr/actualites/medias/r10452W/canalweb-la-tv-ultra-thematique.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le blog qui vous dit tous sur la WebTv